www.cancer-prostat-patients.fr

13 rue des Deux Communes

86 180 BUXEROLLES

Voir nos permanences :

Rejoignez-nous pour obtenir des informations ainsi que des témoignages de patients traités selon différentes thérapies et volontaires pour vous parler de leur vécu et de leur ressenti.

Pour adhérer à l' APCLP

Le message de Thierry MARTEAU

adressé à l'APCLP

 

Madame, Monsieur bonjour,

 

Je me prénomme Thierry, je suis citoyen français de la classe dite moyenne, j'ai 44 ans, je suis marié, je suis père de quatre enfants et je me bats depuis le mois d'octobre 2017 contre un cancer de la prostate avec métastases osseuses.

Ce combat est rude, je suis un traitement hormonal couplé à des séances de chimiothérapie.  Quand on est dans ma situation, quand on est chargé de famille, une seule chose s'impose, le combat.

Le 31 décembre 2017, j'ai appris qu'un médicament, le RADIUM 223, était efficace contre le cancer de la prostate et particulièrement quand il est agressif (métastases osseuses). 

Or, pour des raisons de coût et/ou administratives, ce dernier n'est pas proposé aux malades car non remboursable par la sécurité sociale (à laquelle je cotise depuis 23 ans ceci dit en passant).

Un sentiment de révolte m'a tout de suite animé et a renforcé ma combativité. 

J'ai décidé d'initier une pétition qui rassemble à ce jour 880 signatures, cette dernière sera adressée à Mme BUZYN, Ministre de la Santé d'ici un peu moins d'un mois. Ce combat qui au départ était personnel est désormais porté par tous ces signataires au profit de la population toute entière.

N'ayant de notoriété que dans le cercle restreint de mes amis et de ma famille, j'ai décidé de m'adresser aux médias pour mobiliser autour de cette infamie et inviter le plus grand nombre à signer cette pétition. Il en est pour cette pétition comme pour la maladie ; seul, on ne peut rien, à plusieurs on peut renverser des montagnes.

Comment ne pas adhérer à ce combat quand on sait que le cancer de la prostate compte 50 000 nouveaux cas par an et 9 000 décès pour la même période ? 

Le drame, dans cette histoire, c'est que les malades se retrouvent pris entre deux feux ; celui des laboratoires qui veulent vendre au plus cher leurs traitements afin de financer leurs recherches et celui de l'Etat qui veut les obtenir à bas prix pour autoriser leur remboursement et limiter la dépense publique.

Pendant ce temps là, des gens meurent dans une injuste indifférence. La volonté de nos dirigeants quelque soit leur orientation politique est pourtant de sauver des vies si l'on en croit leurs légitimes engagements(prendre ce qui précède sans y voir de sous entendu, ces combats étant réellement légitimes)  dans la lutte contre l'insécurité routière, dans la lutte contre le terrorisme. Alors pourquoi refuser le remboursement du RADIUM 223 ? Le cancer de la prostate est un tueur de masse qui supprime plus de vies à lui tout seul que les accidents de la route et les actes terroristes réunis.

Le Radium 223 coûte 30 000  euros (six injections préconisées à 5 000 euros l'unité), il est remboursable dans 23 pays de l'Union Européenne, mais pas en France. Moi qui aime tant mon pays, qui crois en ses valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité, je me sens comme tous les malades qui pourraient prétendre à ce traitement, abandonné, trahi. Depuis que je me suis engagé, j'ai également appris l'existence de deux associations, CERHOM et APCLP qui oeuvrent depuis longtemps dans la lutte contre les cancers masculins pour l'une et de la prostate pour l'autre. 

Ces deux associations mériteraient un peu plus d'être mises en lumière, je les remercie de s'être associées à la pétition et de la porter en la signant et en la diffusant. Elles ont toutes les deux le soutien d'un éminent professeur de renommé internationale dans sa connaissance des cancers masculins, le Docteur Karim FIZAZI de l'hôpital Gustave Roussy à VILLEJUIF.

Je vous mets le lien de la pétition dont je vous laisse l'opportunité de le diffuser ou non.

 

https://www.petitions24.net/pour_la_prise_en_charge_par_la_protection_sociale_du_radium_223_traitement_du_cancer_de_la_prostate

 

Vous remerciant pour l'attention que vous voudrez bien porter à cette correspondance et me tenant à votre disposition pour plus d'information, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur mes respectueuses salutations.

Thierry MARTEAU

06.62.31.18.04

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© cancer prostate patients