Récidives & Rechutes

« Une récidive ou une rechute après un traitement initial, peut se produire, heureusement, des solutions de rattrapage existent et peuvent être mises en œuvre. Le 1er signe à prendre en compte, est l’élévation régulière du taux de PSA (d’où le conseil de faire au moins un contrôle annuel); toutefois, cette élévation du PSA ne signifie pas systématiquement récidive ? La définition de la récidive (suite élévation du PSA) est différente selon le traitement initial du cancer de la prostate ; il est donc conseillé de consulter son méde-cin traitant et son urologue pour avis, suivi et examens complémentaires éventuels (notamment IRM mul-ti-paramétrique) »

Malgré les nombreux progrès face à ce cancer, 25 à 50 % des patients connaissent une récidive biochimique (ou biologique), c’est-à-dire que leur taux de PSA va de nouveau augmenter.

CANCER DE LA PROSTATE : QUE FAIRE EN CAS DE RÉCIDIVE BIOCHIMIQUE (Voir article de Doctissimo : cliquer)