Le cycle du dépistage

La BIOPSIE : doit permettre un diagnostique efficace​

Examen, par prélèvement de tissus, qui permet de préciser le stade du cancer supposé ou suspecté par l’analyse du PSA.

  1.  Se fait à l’hôpital sous anesthésie : + ou – douloureux, + ou – agréable.
  2. L’analyse des tissus conduit à déterminer un score (dit de Gleason) qui permet de préciser le niveau de votre cancer : localisé (à faible risque), localisé (à risque intermédiaire), haut risque, localement avancé, stade métastasique.
  3.  
  4. Faite vous expliquer l’indication qui résume l’analyse : GLEASON 3+3 ou 3+4 etc… jusqu’à 5+4 et plus …. Et le type de traitement qui peut vous être proposé.
  5. Vous devez savoir que les prélèvements de biopsies ont un caractère aléatoire car les prélèvements sont effectués à des emplacements prédéfinis. Des études ont en effet démontré que dans 20% (et plus selon certains praticiens) de cas des biopsies négatives, le cancer de la prostate était bien présent.
  6.  
  7. DONC, Ne pas HESITER à consulter pour autre avis, un autre urologue voire Oncologue avec vos résultats et imageries
  8. Lorsqu’un cancer de prostate est suspecté, il est actuellement recommandé de faire une série de biopsies systématiques (SB) de la prostate à des emplacements prédéfinis. 
  9.  
  10. Cependant, ce type de biopsies systématiques peut mener à une prise en charge erronée du patient. 
    L’imagerie à résonnance magnétique (IRM) multiparamétrique a montré des résultats prometteurs dans la détection des cancers agressifs en permettant de réaliser des biopsies ciblées (TB).
  11. (Evaluation de l’apport de l’IRM multiparamétrique sur le rendement diagnostique d’une première série de biopsies de prostate. Etude MRI_FIRST 01 INCa 2018)


Le Bilan thérapeutique

Un bilan pré-thérapeutique permet d’évaluer votre fonction urinaire et votre fonction sexuelle; il se base habituellement sur un entretien et des questionnaires, votre avis et vos préférences sont également pris en compte.

 

Le choix de vos traitements fait l’objet d’une concertation pluridisciplinaire

Votre situation est discutée au cours d’une réunion (RCP*) qui rassemble au moins trois médecins de spécialités médicales différentes. Les médecins établissent une proposition de traitements. Ils peuvent aussi vous proposer de participer à un essai clinique.

 

La proposition de traitements est discutée avec vous

Lors d’une consultation le médecin vous explique les caractéristiques de votre maladie et notamment son étendue. (Voir Stade du Cancer )
Il vous présente la stratégie de soins retenue, les bénéfices attendus et les effets indésirables* qui peuvent survenir. C’est l’occasion pour vous d’en discuter avec lui avant de donner votre avis. Parfois, plusieurs options sont possibles. Dans ce cas, et après discussion avec l’équipe médicale, le choix définitif du traitement vous appartient.

  • Dans tous les cas  INSISTEZ sur les Conséquences (effets secondaires) possibles ou probables des ou du traitement à venir, notamment si la question d’une bonne sexualité vous importe.

Selon les propositions de thérapie qui vous ont été faites, vous pouvez consulter les descriptions en cliquant sur le  MENU de la colonne de droite :  Les Thérapies